Logos, labels : les clés pour s'y repérer

Les emballages de nos produits de consommation fournissent une multitude d’informations utiles mais pas toujours très compréhensibles. Entre les renseignements sur la composition et les qualités nutritives des produits se glissent de nombreux logos et sigles. Halte aux idées reçues ! Décryptons leur signification…

Des significations précises

Logo info-tri “point vert”

Souvent considéré comme le symbole du recyclage, le Point Vert est présent sur 90 % des emballages. Les consommateurs imaginent souvent que l’emballage est recyclable. Or, il n’en est rien ! Ce sigle indique que l’industriel, fabriquant le produit emballé, verse une contribution financière à Éco-Emballages. Cet éco-organisme organise depuis 1992 les filières de recyclage et aide les collectivités locales dans la mise en place et l’amélioration de la collecte sélective. Depuis peu, Éco-Emballages propose aux industriels une nouvelle signalétique plus claire sur les emballages, qui indique les parties qui sont à jeter dans la poubelle habituelle et celles qui peuvent être recyclées.

L’éco-label européen

Depuis 1992, le label “à la petite fleur” éclot sur les paquets de lessive, les ramettes de papier, les pots de peintures, les ordinateurs portables, les services d’hébergements touristiques… Il garantit une approche globale qui prend en considération le cycle de vie du produit à partir de l’extraction des matières premières, la fabrication, la distribution, et l’utilisation jusqu’à son recyclage ou son élimination après usage. Délivré en France par AFNOR Certification, il est le seul label écologique officiel commun à tous les pays membres de l’Union Européenne.

L’anneau de Moebius : recyclable ou recyclé ?

L’utilisation multiple de ce logo est également source de malentendus. Il faut bien faire attention au chiffre situé à l’intérieur. Il précise le pourcentage de matière recyclée utilisée dans la fabrication du produit. Sans indication, il peut signifier que l’emballage est potentiellement recyclable. Mais attention, les consignes de tri ne sont pas forcément les mêmes d’un pays à l’autre.

Ecofolio : l'éco-organisme des papiers

A l’image du “point vert”, Écofolio est l’éco-organisme chargé de faire progresser le tri et le recyclage du papier. Écofolio perçoit les contributions des éditeurs et soutient financièrement les collectivités locales pour les coûts de collecte et de traitement à supporter. Ce logo, appelé “point F”, est présent sur les prospectus, tracts, presse gratuite, annuaires, magazines de marque, publications d’entreprise. Les publications des collectivités publiques ne sont pas concernées.