Des espaces verts mieux gérés

Quatre sessions de formation ont été organisées conjointement par le Smédar et le CNFPT afin de former les agents municipaux à la gestion raisonnée des espaces verts. Animées par Vincent Neveu, gestionnaire des espaces verts à la mairie de Saint-Etienne du Rouvray, ces sessions ont apporté aux participants, des connaissances afin d’envisager de profonds changements dans leurs pratiques quotidiennes pour réduire les déchets.

Un nouveau regard sur les espaces verts

L’entretien des espaces verts est aujourd’hui entré dans une nouvelle ère. « Différenciée », « raisonnée », tels sont les qualificatifs employés pour désigner les modes de gestion désormais préconisés. Les objectifs sont nombreux : diminuer l’utilisation des produits phytosanitaires, faire revenir la biodiversité et réduire les déchets issus de l’entretien des espaces verts. Des centres-villes aux zones rurales, tous les milieux sont concernés. Après une matinée consacrée aux apports théoriques, l’après-midi fut essentiellement réservée à la démonstration d’équipements plus « écologiques », adaptés aux besoins des collectivités.

 

Alors que le Plan Ecophyto 2018 (disposition du Grenelle de l’Environnement) accompagne les collectivités pour une réduction de 50% de l’utilisation des produits phytosanitaires, l’heure est au changement d’habitude pour les agents techniques chaque jour sur le terrain. Les collectivités se trouvent à une période charnière provoquée par de nouvelles exigences environnementales qui animent ce changement.

 

Créer des jachères fleuries, développer l'utilisation des tondeuses mulching, mieux définir les zones à entretenir et les fréquences de tontes, sensibiliser les riverains, utiliser des désherbants vapeur, sont autant d'actions préconisées. De plus en plus adoptées par les services municipaux, ces nouvelles méthodes sont par ailleurs sujettes au questionnement des habitants. A chacun de trouver un nouveau rôle pour faire évoluer les comportements...